• slidebg1
    Sam. 24 Mars
    DA SILVA
  • slidebg1
    Sam. 20 Janv.
    NINHO + KRK + LASSO SALASS
  • slidebg1
    Sam. 10 Fév.
    LES FATALS PICARDS + PRESQU'ILS
  • slidebg1
    Ven. 9 Mars
    PATRICK RONDAT
  • slidebg1
    Ven. 30 Mars
    NO ONE IS INNOCENT + TOMY LOBO

// CHRONIQUE // DARAN: Le Monde Perdu 

 

Daran n’est pas un perdreau de l’année et depuis plus de vingt ans que le garçon sévit dans la chanson, il a donné dans plusieurs registres. On dira sans détour que le visage de Daran en 2014 est celui qui nous sied le plus. De son propre aveu, avec le nouvel opus, Le monde perdu, paru récemment, Daran réalise l’album qu’il souhaite faire depuis 15 ans.

Pari audacieux que celui de faire un album guitare-voix-harmonica, dans la grande tradition des folk singers américains. Audacieux dis-je, car ce n’est pas une mince affaire que de faire claquer la langue de Molière pour marcher dans les traces de Dylan, Woody Guthrie ou le Springsteen de Nebraska… Très audacieux et casse-gueule quand la forme musicale hyper dépouillée met le texte au devant de la scène, sans béquilles ni artifices. Pour dire avec élégance la saloperie du monde, la forme réclame une écriture pure, stylée, racée ne souffrant pas l’imperfection. Les textes, notamment de Pierre-Yves Lebert, l’ami de longue date, fonctionnent très bien sur les mélodies feutrées et la voix rocailleuse de Daran. On restera beaucoup plus sceptique face au texte de Miossec, qui donne son titre à l’album. Miossec semble y être allé à l’économie et ça gâche un peu la fête qu’aurait pu être ce beau disque folk, à la fois intemporel et très présent.

 

 

David Desrumeaux 

Voir aussi :