// PORTRAIT// PASCAL BOUAZIZ

Pascal Bouaziz E. Bacquet © E. Bacquet

L'artiste  qui t'a donné envie de faire de la musique ?

Il y en a pleins, toute ma discothèque m'a donné envie de faire des disques. Adolescent je dirais Pink Floyd.

Te confonds-t- on parfois avec un autre musicien? Si oui, lequel ?

Non on est incomparable...

Si tu pouvais jouer avec n'importe quel artiste ?

Jouer pour quoi faire ? Ah un concert, je ferais bien un concert avec Ali Farka Touré. Un concert de Mendelson, spécial guest Ali Farka Touré.

L’endroit où on est le mieux pour écouter ta musique ?

Sur une chaise longue... dans un salon avec de belles enceintes et la chaise longue donne sur une porte fenêtre qui ouvre sur un joli jardin de banlieue.

La chanson que tu connais par cœur dont tu as honte ?

Je n'ai honte de rien. Non je n'ai honte d'aucune chanson mais la chanson que j'aime beaucoup c'est L'été Indien de Joe Dassin. Elle est vraiment honteuse mais j'en n'ai pas honte quand même.

Le nom de scène que tu n'as finalement pas choisi ?

Pascal et les malades mentales, on ne l'a pas choisi!

Si tu n'étais pas musicien tu serais ?

Si je n'étais pas musicien je serais instituteur à Saint-Michel-des-Ollières en Ardèche. (Après moultes recherches, Saint-Michel-des-Ollières n'existe pas )

Tu as fait des études pour être instituteur ?

Non pas du tout. (rire)

Ta madeleine de Proust musicale ?

La dernière séance d'Eddy Mitchell. C'était le générique d'une émission qui s'appelait « La dernière séance » et qui présentait des supers films, des westerns notamment, quand j'étais pré ado 10 /11 ans, 12 ans. J'essayais de ne jamais rater « La dernière séance ».

Le dernier concert où tu es allé ?

Dogbowl, le bol du chien à l'espace B, c'est un chanteur américain NewYorkais. Ouais super concert !

Ta dernière découverte musicale ?

Un groupe américain dont je ne me souviens pas le nom  qui a deux projets mais c'est le même genre dedans. C'est un super groupe ils ont des chansons très marrantes très farfelus très branquignoles.

Le compliment que tu détestes ?

Tous les compliments sont les bienvenus.

La plus jolie critique presse que tu es reçu?

« Meilleur groupe français du monde ! » par le magazine Magic, ça m'avait fait rigoler.

L’endroit sur Terre où tu aimerais le plus te produire en concert?

Dans les cités en Cappadoce où ils ont tourné les films de Pasolini. J'aurais une installation comme Pink Floyd à Pompéi mais « Mendelson en Cappadoce », avec le village.... On lancerait le concert au moment du couché de soleil... On ferait un concert de trois heures.

Tu es plutôt bière pizza – Coca pâtes – thé vert quinoa  ?

Ça dépend des jours, je n'ai pas de religion. Du moment que c'est végétarien.

Le conseil que tu donnerais à un musicien en devenir ?

Ça dépend qui. Quelqu'un qui veut faire carrière dans la musique il faut qu'il arrête tout de suite. Quelqu'un qui veut faire de la musique il peut continuer.

 

 

Voir aussi :